Maladies apparentées

, par Scribe

Les neurologues identifient comme démences certaines formes de dégénérescence du cerveau, à l’instar de la maladie d’Alzheimer ou des maladies apparentées.

Les maladies apparentées diffèrent des caractéristiques de la maladie d’Alzheimer même si la dégénérescence neuronale est un de leur point commun.
Elles sont souvent répertoriées comme suit :

1. La démence vasculaire
Elle se produit à la suite de divers accidents vasculaires cérébraux (AVC) qui en fonction de la zone cérébrale touchée peut générer de nombreux troubles cognitifs.

2. La maladie à corps de Lewy
A l’instar de la maladie d’Alzheimer, cette maladie est neuro dégénérative, elle altère les facultés intellectuelles et peut engendrer d’importants troubles locomoteurs.

3. La Dégénérescence Fronto-Temporale (DFT) ou maladie de Pick
Cette maladie neuro dégénérative touchent les zones frontales et temporales du cerveau et provoquent des troubles du comportement, de la personnalité et du langage.

4. Les atrophies du lobe temporal à expression verbale

Plusieurs pathologies sont répertoriées :
- L’aphasie progressive primaire qui se caractérisée par l’apparition des troubles du langage, de la compréhension…
- La démence sémantique qui se caractérise par la perte du sens des mots et des objets.
- La paralysie supra-nucléaire progressive ou « Steel-Richardson » qui regroupe des troubles intellectuels, des symptômes de la maladie de Parkinson et une paralysie du regard.
- La dégénérescence cortico-basale qui présente également une ressemblance avec la maladie de Parkinson, elle s’attaque au cortex et génère des paralysies et des contractions involontaires de certains muscles.