Présentation de MAIA Guyane

Articles de cette rubrique

  • Le statut

    , par Scribe

    Pourquoi la MAIA ?
    Les maisons pour l’autonomie et l’intégration des malades d’Alzheimer (Maia) sont issues de la mesure 4 du plan Alzheimer 2008-2012 (ici). Mesure phare de ce plan, les Maia s’adressent à toutes les personnes de plus de 60 ans atteintes d’Alzheimer, de maladies apparentées, en perte (...)

    Lire la suite

  • Les objectifs

    , par Scribe

    LA MAIA, ÇA SERT A QUOI ?
    Une mission à deux niveaux pour les professionnels :
    Tout d’abord la mise en place d’un projet d’organisation territoriale qui réunit l’ensemble des professionnels sur le territoire. Il est destiné à améliorer le système de soins et d’aide par l’intégration de l’ensemble des (...)

    Lire la suite

  • L’équipe

    , par Scribe

    Le dispositif MAIA Guyane : L’ARS Guyane en est la tutelle et le financeur. Le Conseil Général de la Guyane en est également une tutelle de fait, en tant que chef de file en matière de politique gérontologique sur la Guyane. L’association l’EBENE est le porteur de projet. Frédéric TARGE, est le pilote MAIA Guyane, animateur et promoteur de l’intégration sur le territoire. Il assure le lien les différents partenaires, et joue un rôle important dans l’animation des concertations stratégiques et (...)

    Lire la suite

  • Le fonctionnement

    , par Scribe

    La concertation
    Elle permet d’améliorer l’offre de services d’aides et de soins grâce à un rôle d’observatoire du territoire. La concertation des partenaires permet de faire remonter les besoins non couverts, les doublons, ou les dysfonctionnements sur un territoire. Il y a trois niveaux de (...)

    Lire la suite

  • La Gestion de Cas Complexe

    , par Frédéric Targe

    La gestion de cas a été mise en place dans le cadre de la mesure 5 du plan Alzheimer 2008-2012. D’après le cahier des charges National des dispositifs dits « MAIA », l’objectif est le déploiement de professionnels dotés de nouvelles compétences pour le suivi individuel et intensif des personnes. Au sein des dispositifs MAIA, les « gestionnaires de cas » sont donc de nouveaux professionnels spécialisés dans la prise en charge de situations complexes à domicile. Ce sont des coordonnateurs en gérontologie : ils permettent d’harmoniser l’offre de service auprès des usagers, en assurant l’accessibilité, la simplicité et l’équité de la prise en charge à domicile. Ce sont les référents et les interlocuteurs directs de la personne aidée, des aidants, et du médecin traitant auprès des partenaires.

    Lire la suite